Enter your keyword

samedi 29 avril 2017

Si tu as un œil, si tu as un doigt … le club photo est pour toi


Depuis l'apparition des nouvelles technologies, il est possible pour chacun de prendre une photo. En effet, entre la fonction éponyme proposée par nos désormais si chers téléphones portables et tablettes, ou encore les appareils des marques Canon, Nikon, Sony et tant d'autres qui parleront aux connaisseurs, prendre un cliché n'a jamais été aussi simple. Pourtant, le réussir est une autre affaire : la différenciation entre une photo soignée et un échec passe par le cadrage, l'éclairage ou les réglages. Avant toute chose, connaître son smartphone ou son appareil photo est bien entendu essentiel ; il faut aussi savoir se détacher de la photo dite « de touriste », ne pas se contenter d'appuyer sur le déclencheur, la monture réglée en mode automatique, sans se poser de question, ni sur le sujet qu'on est sur le point d'immortaliser, ni sur l'environnement qui nous entoure. Comme le disait Jean Delacour, ornithologue du siècle dernier, « les touristes découvrent sur leurs photos les sites qu'ils avaient renoncé à regarder pour trouver le temps de les prendre ».
Pour éclairer nos propos, quoi de mieux que d'adresser à un spécialiste ? Thierry Bourgeois, ancien professionnel du marketing, passionné de photographie et responsable du club photo au lycée Freppel, répond à nos questions :

Prolixe : En quelques mots, quels sont les différents types d'appareils photos existants, et faut-il en préférer un plutôt que d'autres ?
T. Bourgeois : Il y a d'abord les compacts, qui se caractérisent par une petite taille et un petit poids, généralement un petit capteur. Ils ont la particularité d'avoir un objectif fixe. Leur prix varie beaucoup : de moins de 100€ à 600-700€. Ensuite nous avons les bridges, dont le poids et la taille sont proches des reflex, et qui ont un zoom assez monstrueux, jusqu'à 60x parfois. Au niveau de la qualité des photos, il vaut mieux éviter les bridges : petit capteur, beaucoup de pixels, à la fin cela donne un résultat peu convaincant. Les reflex se caractérisent par un mode de visée, à travers l'objectif. Ce sont les appareils auxquels on pense spontanément lorsqu'on veut faire de la photo. Ils sont relativement lourds ; ils font de belles photos et il y en a à tous les prix : de 400 à 6000 ou 7000€ (!), sans les objectifs, qui sont interchangeables. Ce genre d'appareil peut rapidement coûter un bras. Il y a enfin les hybrides, qui montent depuis quelques années : ils ne sont ni trop lourds ni trop gros, qui font des photos comparables à celles réalisées avec un reflex, avec une visée électronique.
Choisir un des ces types d'appareils dépend des usages de chacun et surtout du budget. Préférez de toutes façon un appareil avec « gros » capteur, la possibilité de choisir ses propres réglages et supportant le format ''raw'' (qui est différent du format bien connu jpeg, ndlr).

En plus d'un appareil photo, y a-t-il un matériel indispensable lorsqu'on se lance
dans la photographie ?
Le trépied ! Les premiers prix commencent à 50€. Il faut aussi savoir que lorsqu'on veut faire de la photographie, il vaut mieux investir dans l'objectif que dans le boîtier. On peut garder les objectifs très longtemps, plusieurs années alors que les boîtiers évoluent très vite. En utilisant le même objectif, on ne verra pas la différence entre la photo qui sort d'un reflex à 400-500€ et celle qui sort d'un reflex à 1000€. La différence, c'est le confort, l'ergonomie et la possibilité de photographier dans des conditions difficiles. Evidemment, les vendeurs d'appareils photos vous diront le contraire ! Lorsqu'on se lance dans la photographie, il faut avoir à l'esprit que ce dont on a besoin est différent de ce dont on a envie.

Quelles sont les erreurs les plus fréquentes lorsqu'on débute ? Et quels sont vos conseils pour réussir une photo ?
Il n'y a pas véritablement d'erreurs, je dirais plutôt qu'il faut suivre certaines règles de bon sens (voir la rubrique ''Pour aller plus loin''). Le conseil primordial, c'est qu'il faut soigner sa photo, son cadrage, il faut réfléchir à ce que l'on photographie, au message que l'on veut faire passer. N'hésitez pas à chercher des angles un peu différents par exemple.

Faut-il utiliser un logiciel pour améliorer ou corriger ses photos, et si oui, lequel
conseillez-vous ?
La réponse est oui, il faut optimiser ses photos : recadrer un petit peu, retirer un objet indésirable, ajuster l'exposition, … Pensez à travailler au format ''raw'', qui est présent sur bon nombre d'appareils. Il existe des logiciels de retouche gratuits, mais certains ne sont pas très ergonomiques. J'utilise personnellement Lightroom et Photoshop, qui sont des outils extrêmement puissants ; le forfait d'abonnement revient à environ 12€ par mois et inclut quelques autres logiciels.

Le club photo a lieu un mardi sur deux en salle de réunion (A120), à partir de 12h05. N'hésitez pas à y faire un tour si vous souhaitez en apprendre plus sur les méthodes et les techniques de la photographie. ←

Pour aller plus loin

Thomas Meyer

crédit photo:  ''Nuit tombante sur le pont du corbeau à Strasbourg (crédits photo : T. Bourgeois)''

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles populaires

Newsletter