Enter your keyword

mercredi 11 janvier 2017

Election de Donald Trump : un séisme pour le monde



Mercredi 9 novembre 2016, une date qui aura marqué les esprits : l'élection du milliardaire Monsieur Donald Trump candidat du parti républicain. Cette nouvelle a créé l'incrédulité d'une grande partie de la population américaine et la stupéfaction en Europe et dans le Monde. Une élection qui est un véritable séisme pour le monde.

Le grand axe sur lequel Donald Trump a fondé sa campagne, c'est de rendre sa grandeur à l'Amérique. Il ne s'agit pas de relations avec l'extérieur mais surtout une priorité au retour du bien-être et de la prospérité des Américains chez eux. « Le pays est en ruines » dit-il , il faut le reconstruire, repli et isolationnisme sont au rendez-vous.
Une grande priorité : la lutte contre l'immigration. Il veut faire construire un mur entre les Etats-Unis et le Mexique pour lutter contre les clandestins. Donald Trump ne semble pas très clair sur le coût de l'opération puisqu'il parle de « 4 », « 8 » ou « 12 » voire même « 400 » milliards de dollars.
Le milliardaire envisage également l'expulsion de 2 à 3 millions d'étrangers sans papiers ayant un casier judiciaire.
Un rétablissement des barrières douanières représente une de ses priorités, enfin un libre échange et une lutte contre les délocalisations.
L'homme d'affaires souhaite le lancement des grands travaux sur le pays : reconstruire les villes, les écoles, les routes qui sont souvent dans des états déplorables.
En matière de politique sociale pour les plus démunis, un maintien de l'assurance maladie gratuite créée par Barack Obama, une baisse de prix des médicaments et également une suppression de l'impôt sur le revenu.
Pour les plus riches il envisage des déductions fiscales : 1000 milliards de dollars par an.
Donald Trump suggère de punir les femmes qui avortent, et compte même nommer un juge pro-life à la Cour Suprême. Il a ensuite reculé sur le sujet en précisant que les Etats pourront décider s'ils souhaitent autoriser l'avortement ou non, ainsi les Américaines souhaitant avorter pourraient le faire dans certains Etats. Encore un aspect flou des réformes de Donald Trump qui affirme puis se contredit.

Donald Trump envisage de nombreuses réformes. Pourra-t-il les mener à bien sachant qu'il n'est pas toujours d'accord avec les membres républicains du Congrès ? Il est en effet entouré de Républicains très conservateurs avec lesquels il ne sera pas très facile de négocier. Un président américain sans l'appui du Congrès ne peut rien. Donald Trump va vite comprendre qu'il n'est plus le grand homme d'affaires qui règne sur Manhattan, il s'agit désormais d'affaires politiques et il n'est plus le seul à décider.


-Antoine Reeb.

source image: sputniknews.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles populaires

Newsletter